Protocole de prefiguration pour la rénovation de la Butte Rouge

Ce projet a déjà été présenté lors du conseil du 12 mai 2016, projet pour lequel nous avions déjà voté contre essentiellement sur le fait que dans le projet proposé une partie de la population actuelle ne pourra être relogée et qu’aucun plan n’est prévu pour reloger ces personnes dans un autre quartier de la ville.

Notre intervention lors du conseil municipal du 17 novembre 2016

Nous découvrons dans ce dossier une nouvelle version de ce protocole avec a priori 4 articles qui seraient modifiés.

Les modifications apportées à cette nouvelle version sont bien plus nombreuses que celles citées.

Prenons l’exemple de l’article 2 qui ne figure pas dans les listes des articles modifiés, pourtant cet article a profondément évolué. Dans la version de mai 2015 il était prévu une opération test de réhabilitation de 100 logements avec une localisation pressentie. Dans cette nouvelle version il n’y a plus de localisation pour cet ilôt test qui maintenant est de 300 logements en intégrant les différents types de logements attendus et constitué de différentes opérations.

Il est bien regrettable que l’analyse des évolutions entres les 2 versions ne soit pas exhaustive.

Enfin, nous vous avions interpellé lors de la séance du 12 mai 2016 sur un point essentiel, en effet une partie des habitants de la Butte Rouge ne pourrait pas continuer à habiter la ville en fonction des critères de mixité sociales retenus. Nous ne sommes pas les seuls à avoir la même analyse puisque l’ANRU a rédigé dans l’article 3, je cite :

« Notamment, il s’agira de rechercher des sites adaptés, à l’échelle territoriale Vallée-Sud-Grand-Paris, pour reconstituer l’offre de logements sociaux supprimés … »

Cet article 3 confirme notre analyse, il y aura bien des laissés pour compte qui devraient être relogés sur le territoire mais pas dans la ville. Ce point de toute importance doit être énoncé clairement lors de tous les échanges aussi bien avec la population qu’au conseil municipal. Dans ce cadre nous serons très vigilant aux réponses apportées à l’ANRU sur ce point.

Et pour cette même raison et comme la dernière fois nous voterons contre.

Cet article a été publié dans Butte Rouge, Conseil du 17 novembre 2016, Conseil municipal. Ajoutez ce permalien à vos favoris.