Renouvellement urbain de la Cité-Jardins de la Butte Rouge – conseil municipal du 12 mai 2016

On découvre lors de ce conseil municipal un dossier déjà bien avancé sur la réhabilitation de la butte qui concerne tout de même 3900 logements. Le rapport remis ressemble à une thèse d’urbaniste auquel il manque le principal : le devenir des habitants.

En effet, la butte est occupée et la réhabilitation passera forcément par des déplacements des habitants.

Mais qu’en sera t-il réellement ? Quel est l’espoir pour un locataire de pouvoir après réhabilitation habiter un logement totalement rénové ?

Faible, d’après les informations communiquées dans ce rapport page 10 et 22 où il est constaté une concentration de ménages fragiles avec 41,5% de ménages monoparentaux et avec un objectif de remplacer 99% de logements PLAI par seulement 33% de logements sociaux.

Avez-vous estimé, avec le recensement effectué, combien de ménages pourront s’offrir un logement neuf ou rénové en fonction des taux de mixité que vous avez retenus ?

Avez-vous prévu d’annoncer lors des réunions d’information que tous les occupants actuels ne pourront après cette réhabilitation continuer à habiter la butte ? Certes une partie faible de la population actuelle pourra prétendre aux logements en accession ou aux logements intermédiaires, et c’est tant mieux mais qu’en sera t-il pour les autres ? Il ne leur sera même pas possible de rester dans la ville.

Pourquoi avoir choisi et imposé cette mixité de 34% en accession, 33% en logements locatifs intermédiaires et 33% logements locatifs sociaux en sachant que ce choix arbitraire allait forcément laisser de côté une grosse partie de la population ?

Qu’il faille rénover la butte et offrir pour toute population un logement décent est un objectif sain. Toutefois lors de cette réhabilitation, la population doit pouvoir rester si elle le désire. Pourquoi ne pas retenir un autre critère de répartition qui permette de la mixité tout en étant plus en adéquation avec les possibilités des occupants actuels ? par exemple 20% en accession, 20% en locatifs intermédiaires et 60% en locatifs sociaux !

Pour ces raisons, nous ne pouvons soutenir ce projet.

Vote contre

Cet article a été publié dans Butte Rouge, Conseil du 12 mai 2016, Conseil municipal. Ajoutez ce permalien à vos favoris.